Coupe de France : Cher Sologne s’en est remis à Hugo Foucher

Cher Sologne : 2 Valp 36 : 2 (3-2 tab)

On joue la 68e, Hugo Foucher n’a pratiquement jamais eu à toucher le ballon tellement ses partenaires dominent la rencontre et privent l’entente Velles-Arthon-La Perouille plus connue sous le nom de Valp 36, de ballons. Alors que les hommes de Victor Brandao en sont à évaluer la tonne d’occasions qu’ils se sont créées, ils vont donner un second souffle inespéré à des visiteurs qui donnent l’impression d’avoir hâte d’en finir. Lopes Carreira fait une faute sur Douet en pleine surface, l’arbitre désigne le point de penalty. Le Cam, le capitaine indrien, choisit le côté droit de Foucher. Mauvaise pioche, Foucher se détend et bloque la balle. Il vient d’éviter une fin de match stressante à son équipe. C’est du moins ce que pensent les nombreux supporters présents. Que nenni ! Le Provost exploite une erreur de débutants entre Tanane et Despit et s’en vient battre Foucher (2-1, 76e).
La suite ? L’arbitre se charge de la pimenter en accordant un second penalty, vraiment très sévère, pour une faute sur Douet. Cette fois la sentence est parfaitement exécutée par Naudon (2-2, 87e).
Comme dimanche dernier face à Levroux, les partenaires de Maxence Jean s’en remettent à la loterie. Heureusement pour eux, Hugo Foucher sort deux tirs adverses et envoie son équipe au troisième tour. « La qualification me fait plaisir, mais je suis moins satisfait de notre déconcentration au mauvais moment et à notre faillite en finition. »

Victor Brandao pouvait tout de même déboucher le champagne pour fêter son 54e anniversaire, mais que son équipe s’est compliquée la vie. Car après une ouverture du score rapide, par Mamumashvili (1-0, 2e) avance doublée par Jean (2-0, 19e) Cher Sologne a eu une bonne dizaine de fois la balle de 3-0 au bout du pied. Mamulashvili (47e), Tanane (53e), Chopin de la tête (57e) ou encore Guimpied qui perd son duel avec Renaud (63e) ne sont que quelques exemples des opportunités avortées que Cher Sologne aurait pu regretter sans un impeccable Hugo Foucher.
Mi-temps : 2-0. Buts : pour Cher Sologne, Mamulashvili (2e), Jean (19e) ; pour Valp 36, Le Provost (76e), Naudon (82e, sp).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :